0

Les métiers de l’audiovisuel/du cinéma : Devenir réalisateur, monteur, ingé son ?

Intégrer les métiers du cinéma, par où commencer ? Formations audiovisuelles après le bac.

Je reviens aujourd’hui pour parler des études audiovisuelles, notamment pour donner mon avis sur les différentes voies possibles lorsqu’on veut devenir créateur/technicien dans les métiers du cinéma (image et son).

Il y a la voie de l’école, cette option comprend 3 ans de formation (avec un an en plus de préparation en générale). Je pense que cette option est parfaite pour ceux qui se cherche encore mais il s’agit aussi de l’option la plus coûteuse et pas nécessairement celle qui vous mettra dans le bain de la pratique le plus tôt. Néanmoins l’avantage c’est que ces écoles et leurs formations audiovisuelles sont parfaites pour réaliser votre réseau de professionnel et surtout vous allez rencontrer des gens voulant s’insérer dans un panel très large des métiers de l’audiovisuel.

Exemple d’école : 3IS, ESRA.

Il y a l’option BTS qui vous prendra 2 ans de formation. Le BTS peut être réalisé en formation continue ou en alternance. Je vous recommande fortement la version avec l’alternance, selon moi tout l’intérêt du BTS est d’être directement plongé dans la vie professionnelle et les métiers du cinéma. Il faut donc pour ça visé l’alternance pour à la fois avoir une première expérience professionnelle et aussi si vous êtes en BTS privé, cela vous permettra de ne pas payer votre école. (La formation audiovisuelle sera prise en charge par l’OPCA et l’employeur). Le BTS a néanmoins le défaut d’être très spécialisant. Vous allez devoir choisir dès la première année (si vous ne faites pas de prépa) la voie qui vous intéresse le plus (Image, montage, son, gestion de prod, machinerie ?) et vous serez formé uniquement par rapport à la spécialisation que vous aurez choisi. Cette option correspond pour moi aux personnages ayant déjà pratiqué un minimum et ayant déjà un avis assez arrêté sur le domaine dans lequel il veut se développer.

Exemple de BTS privé : l’EMC, Cifacom, ISA, l’EICAR.
Exemple de BTS Public : Jacques Prévert.

J’aborde en fin de vidéo le choix “université”. Personnellement je n’ai pas eu d’excellent retour. Cette formation sera très axé théorie et histoire de l’art et très peu sur la pratique (ce qui est le fondement d’un technicien). En faisant ce choix vous devrez pratiqué par vous même et il vous faudra certainement aller jusqu’au master en essayant de rentrer dans des écoles comme Louis Lumière ou la FEMIS.

Je reste disponible dans les commentaires pour tout complément et toutes questions ! N’hésitez pas si vous voyez que je suis passé à côté de certaines choses. J’ai fais la vidéo en dehors des cadres, si vous êtes intéressé je vous referai une vidéo plus posée dans mon studio !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Scroll to top